Généralités   



De nombreuses fontaines peuplent la ville d'Aix-en-Provence.

 

Cette ville est connue pour ses sources et thermes depuis l'antiquité romaine.

Aix tire d'ailleurs son nom du mot latin pour eau, « aquae ».

 

Après l’éclipse du moyen-âge et de la Renaissance, le Comte de Provence, Louis II, ordonne au XV° siècle la construction de nouvelles fontaines, suivant la tradition antique de la ville.

 

Différents aqueducs et barrages sont alors construits pour acheminer l'eau des sources provençales (notamment la source des Pinchinats).

 

En 1875, le canal du Verdon, puis en 1946 le barrage de Bimont sont de plus créés pour alimenter les canalisations souterraines.

C'est donc un réseau immense qui permet à la ville de conserver ce patrimoine.

 

 (Les Milles, bien que faisant partie de la ville d'Aix, ne sont pour l'instant pas traités.)


© 2014